Ethno-ecology, eco-cultural spaces and ethno-landscapes in Ethiopia

De 2010-2015, trois projets de recherches internationaux ont porté sur les forêts sacrées en Ethiopie !

Le 19ème congrès des Etudes Ethiopiennes en 2015, a permis la tenue d’un panel « Ethno-ecology, eco-cultural spaces and ethno-landscapes in Ethiopia » organisé par Jon Abbink; Izabela Orlowska; Dirk Bustorf.

ACCEPTED PAPERS

Prof. ABBINK Jon Space, place and conflict: cultural and political ecology approaches to changing ‘resource use’ in Southwest Ethiopia
Dr. BUFFAVAND Lucie The bush and its wildlife in the cosmology of an agro-pastoral people of the Lower Omo Valley
Dr. BUSTORF Dirk Integrating “sacred” eco-cultural spaces into environmental protection schemes, comparing cases in Kafa, Gurage/Silte and Amhara
Mr CHUNG Jin-ho Political Ecology of Community-Based Adaptation to Climate Change in the Ethiopian highlands
Mr GETACHEW SENISHAW Indigenous Ecological Knowledge System and Local Ecology Management in Midland Gedeo
Dr. & Prof. KANEKO Morie & Masayoshi SHIGETA Formation and sharing of local knowledge on the production and consumption of fermented ensete (Ensete ventricosum, Musaceae) starch among the Aari people of Southwestern Ethiopia
Mr KANSITE GELLEBO KORRA The Moora of the Konso People in Southern Ethiopia: Functions and Changes
Dr. ORŁOWSKA Izabela Ethiopian church forests: hubs of social and religious life and pockets of remaining biodiversity
Dr. YOHANNES GEBREMICHAEL Family farming for agro-ecology and food security: the case of the Konso community in Southern Ethiopia

Source : ICES 19 :: 7.01 Jon Abbink; Izabela Orlowska; Dirk Bustorf – Ethno-ecology, eco-cultural spaces and ethno-landscapes in Ethiopia

L’article d’Izabela ORŁOWSKA  sur les forêts d’églises orthodoxes éthiopiennes est paru en 2016 dans Human Ecology :

http://www.academia.edu/32731554/Ethiopian_Church_Forests_A_Hybrid_Model_of_Protection

Atelier sur le sacré à Timor-Leste et en Afrique

Le sacré à Timor-Leste : territoires, diversité biologique et régimes d’appropriation  – approches méthodologiques
Paris MNHN, 43 rue Buffon, bâtiment 135, salle du Crapaud accoucheur (salle Chevalier)

15 mai 2017 : 14 h 30 – 17 h 30

Dominique Juhé-Beaulaton (Eco-anthropologie): Introduction : Sites sacrés, bois secrets, lieux de mémoire : une terminologie toujours discutée

Roselie Vouma (doctorante Univ. Bordeaux) : L’histoire de l’environnement à l’épreuve des sources orales des Ambaama du bassin de la Lébayi (Gabon) : méthodes de collecte et enseignements des sites sacrés.
Quentin Nicolaï (doctorant ULB) : Des cours-jardins aux forêts sacrées: apports du dessin d’architecture dans la qualification des formes du paysage dans le Sud-Bénin.

Stephan Dugast (PALOC) –  les sites sacrés au nord Togo

Brunna Crespi (doctorante PALOC) : Trajectoires du sacré à Kamanasa (Timor-Leste)

Dominique Guillaud (PALOC): discutante

Contexte de l’atelier :

Le projet d’ATM prend appui sur une catégorisation primordiale en Asie du sud-est : le jeu d’oppositions et de complémentarités entre le sacré et le profane, et, dans ce registre, il porte sur les régimes d’appropriation, notamment sur le rôle des commons, comme dispositifs de médiation entre sociétés et environnements. Il a pour objectif d’interroger les formes d’émergence, adaptation, appropriation et gestion d’éléments du paysage et de la biodiversité (espaces terrestres et littoraux, faune, flore et flore cultivée, groupes d’espèces ou d’individus et savoirs associés) relevant du domaine du sacré. Comment s’articulent les modalités du privé et du collectif dans l’organisation et la gestion de ces patrimoines, quels en sont les gradients, et quelles résiliences ou vulnérabilités ces formes de gestion engendrent-elles ? Comment la notion de sacré est-elle mobilisée et intervient-elle dans cette construction ? L’atelier vise, à partir d’une série de présentations relevant de plusieurs contextes géographiques et culturels, à mettre en regard et à discuter des approches méthodologiques proposées.