Bosman, 1705

BOSMAN  Guillaume (1705), Voyage de Guinée. Utrecht; XVI, 520 p

p. 155. »Il n’y a point de village qui n’ait un petit bois sacré où les principaux vont faire leurs sacrifices soit pour le commun soit pour eux en particulier. Ils tiennent ces bois pour sacré et il y a des défenses très expresses de les polluer ou de les endommager en coupant quelques branches d’arbres. Outre la peine attachée à cette défense, ceux qui la violent attirent sur eux une malédiction universelle. »